NUITS-SAINT-GEORGES

Descriptif

A proximité du site gallo-romain des Bolards et de grandes voies de communication, le bourg se dote de remparts au XIVe s. et, en 1629, d'un beffroi, devenu symbole de la ville. Son vin est célèbre depuis qu'il a été prescrit comme remède à Louis XIV. Chef-lieu de canton, Nuits-Saint-Georges dispose de bâtiments en pierre de taille de Comblanchien et marbre rose de Premeaux-Prissey : halles, mairie, églises Saint-Denis (XIXe s.) et Saint-Symphorien (XIIIe s.), hôtels particuliers aux toits en tuiles vernissées, châteaux... La plupart ont vu passer des hommes célèbres : François Ier, Napoléon, les astronautes des missions Apollo... De nombreux caveaux de dégustation offrent une architecture d'exception grâce à des caves datant de plusieurs siècles. Dans l'une d'elles, en 1934, naissait la Confrérie des Chevaliers du Tastevin grâce à Camille Rodier et Georges Faiveley qui rejoignaient ainsi la liste des grands personnages de l'Histoire de Nuits-Saint-Georges : Félix Tisserand, Jean-Baptiste-Paul Cabet, François Thurot, Henri Challand... sans oublier la Dame Huguette !

Valorisation paysagère

A mi-chemin entre Dijon et Beaune, Nuits-Saint-Georges ne doit plus uniquement sa renommée au prestige de ses vins... Elle l'est aujourd'hui aussi pour ses fleurs. Les aménagements paysagers de Nuits-Saint-Georges sont innovants et se caractérisent par un choix de coloris colorés et gais.

Carte interactive

  •  Hôtels
  •  Chambres d'hôtes
  •  Locations de vacances
  •  Hébergements collectifs
  •  Campings
  •  Aires de camping-car
  •  Restaurants
  •  Sites et monuments
  •  Musées
  •  Parcs et jardins
  •  Offices de tourisme
  •  Restaurants
  •  Producteurs
  •  Caves
  •  Aires de pique-niques
Chargement...