PLAYLIST BOURGUIGNONNE

Playlist bourguignonne
Auréolée du ban bourguignon, un chant traditionnel et populaire apparu au début du XXe siècle, la Côte-d’Or a également vu naître un paquet d’artistes à résonance nationale (voire internationale) depuis une quinzaine d’années.
Citons par exemple Yves Jamait, sa casquette vissée sur le crâne et ses textes d’une poésie désarmante. « Je te salue, ma belle Dijon, ô maîtresse burgonde. Je te salue, ma vieille Dijon et nulle part au monde je n'aurais voulu naître. » Les amateurs de musiques électroniques quant à eux connaissent forcément Pascal Arbez-Nicolas alias Vitalic, qui remplit des stades du Japon aux États-Unis. Et les nostalgiques des années 80-90 se rappellent de l’ « An-Fer », qui était la salle électro de référence en France pendant une bonne dizaine d’années. C’est bien là que Laurent Garnier a signé sa première résidence et que les Daft Punk ont joué bien avant d’être célèbres…
Et Dijon continue d’accueillir toute l’année des artistes de renom grâce à des équipements au confort et à l’acoustique remarquables : le Zénith inauguré en 2005 et son architecture élancée, La Vapeur (salle de musiques actuelles) créée en 1995 et rénovée en 2017. De Stromae à Johnny Hallyday, en passant par Moby ou Tracy Chapman : ils sont tous déjà passés ici.
Ailleurs en Côte-d’Or, les soirées sont toutes aussi belles : à Salives, la salle de l’Abreuvoir mélange les styles avec classe. Un peu de chanson aussi au théâtre Gaston Bernard de Châtillon-sur-Seine où les artistes peuvent prendre leurs aises sur les 100 m² de scène, devant plus de 500 spectateurs. Enfin dans l’Auxois, le festival Pimpinella vous accueille au début de l’été dans ce petit écrin de magie qu’est le village de Flavigny-sur-Ozerain.

Vous aimerez aussi