Le Morvan

« Dans le Morvan, il y un massif montagneux, beaucoup d’eau et des Hollandais », me disait ma tante. Pas loin d’être faux. En réalité, le Morvan est un petit paradis sur terre, un wild west aux confins des quatre départements bourguignons.
Parc naturel régional, le Morvan est une gentille brute au cœur tendre, mais aussi un véritable moteur économique, social et culturel. Une terre ultra accueillante où l’on peut se faire du bien, se cultiver (musée de la Résistance, l’écomusée du parc, l'Herbularium, l'Arboretum) et se marrer. Clairement, les lacs du Morvan n’ont rien à envier aux grands lacs nord-américains ou africains. Settons, Chamboux, Pannecière, Crescent, Saint-Agnan ou encore Chaumeçon sont autant des coins de détente estivale que des ressources précieuses permettant notamment de produire de l’énergie.
Plus malin que les autres, le Morvan abrite également le « centre de gravité de l’Europe » situé à Liernais, petit village de Côte-d’Or. Qu’est-ce que c’est que ce truc ? Fugurez-vous que si on pose la carte des pays de la zone euro sur une pointe au niveau de cette commune, la carte tient en équilibre. Bing !
Territoire imbibé de tradition et de chaleur humaine, c’est selon certains « le lieu le plus cool de Bourgogne ». Allez-y. Surtout pour découvrir le Morvandiau, patois local carrément exotique.