Beaune, Côte et Hautes Côtes

La Rolls de Côte-d'Or.
Pourquoi il faut y aller ? 
La côte de Beaune est réputée au travers du monde, tout simplement. Du fond du Japon jusqu'au en Californie, on connaît la côte de Beaune. C'est bon, c'est beau.
Qu'est-ce qu'on peut y voir, y faire ?
De Ladoix Serrigny jusqu'aux Maranges, découvrez pourquoi la côte de Beaune est si réputée pour la classe de ses grands vins (surtout le blanc). Une dégustation en cave, un cours d'oenologie, un carton de 6 dans le coffre, hop. Corton, Meursault, Pommard…. L'eau à la bouche. Au milieu des 12 communes traversées le long de la côte, on s'arrête naturellement à Beaune, la capitale des vins de Bourgogne, donc du monde. L'épicentre du commerce du vin, là où ça se passe. En particulier aux Hospices de Beaune, détenteurs d’environ 60 hectares de vignes de premiers et grands crus. La Bourgogne 3 étoiles. On peut aussi découvrir la côte en vélo, en empruntant ses chemins de vignes entre murets de pierre sèche et rangs de vignes bien alignés, utilisés depuis toujours par les vignerons et les habitants. Au-dessus de la côte, un plateau situé à 400 mètres d’altitude et traversé par quelques vallons forme un paysage de collines. Sur ces Hautes-Côtes, une vingtaine de communes ont planté de la vigne sur les coteaux les mieux exposés, sous l’appellation Bourgogne Hautes-Côtes-de-Beaune : Saint-Romain, Bouze-les-Beaune, Meloisey...
Et pour ne pas rester en carafe (vous l'avez ?), profitez d’un vol en montgolfière au-dessus du vignoble pour découvrir grandeur nature les climats du vignoble de Bourgogne, classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. En Côte-d’Or, les climats désignent ces parcelles de vignes où richesses du sol, cépage et travail de l’homme se combinent pour donner naissance à une mosaïque unique de crus hiérarchisés et réputés en Bourgogne. Il existe mille et une façons de découvrir l’univers des vins de Bourgogne. Pour vous aider à faire votre choix, la Côte-d’Or compte désormais plus de 300 offres labellisées Vignobles et Découvertes.